Historique

1980 MONCTON - OUVERTURE.jpg

L'origine des Jeux de l'Acadie est étroitement liée à l'évolution du sport chez les francophones du Nouveau-Brunswick.

Au mois de juin 1978, un premier colloque était organisé. Ce colloque intitulé "Le sport dans les milieux francophones du Nouveau-Brunswick" avait lieu à l'Université de Moncton. Une des principales recommandations de ce colloque fut la formation d'un Comité provisoire1, chargé d'étudier la situation du sport amateur chez les francophones du Nouveau-Brunswick. Le comité entreprit alors l'organisation des six (6) rencontres publiques, dans différentes régions de la province, pour recueillir toute l'information pertinente aux problèmes relatifs aux sports scolaires et communautaires, ainsi qu'aux associations sportives.

Un deuxième colloque eut lieu au mois de décembre 1978. C'est à ce colloque que l'Honorable Jean-Pierre Ouellet, alors Ministre de la Jeunesse, des Loisirs et des Ressources culturelles, annonçait l'organisation d'un Comité d'étude sur le sport amateur au Nouveau-Brunswick. Monsieur Ouellet, lors de ce colloque, encouragea également les francophones à s'organiser et s'affirmer sur la scène sportive provinciale. Le 1er juin 1979, le ministre Ouellet, annonçait officiellement la mise sur pied du comité. Messieurs Chester Campbell et Gilbert Finn, étaient invités à présidé ce comité, composé de cinq (5) membres francophones et sept (7) membres anglophones.

Le rapport "Finn-Campbell" contenait une évaluation détaillée de la scène sportive provinciale, ainsi que des recommandations sur tous les aspects de l'organisation du sport au Nouveau-Brunswick. Dans un premier temps, on proposait une nouvelle restructuration au niveau du sport basé sur quatorze (14) régions : huit (8) anglophones et six (6) francophones. Les six (6) régions francophones correspondent aux six (6) régions des Jeux de l'Acadie.  Pour les Jeux de l'Acadie, le rapport "Finn-Campbell" stipulait trois recommandations principales, se résumant à ce que le concept des Jeux de l'Acadie soit encouragé et promut par le gouvernement provincial; que les Bureaux régionaux du Ministère aident à l'organisation des Jeux et que le ministère défraie jusqu'à 50% du coût réel d'opération, pour une période de cinq (5) ans.

L'idée d'une manifestation sportive francophone fut d'abord effleurée lors du colloque de juin 1978. Pendant une conférence donnée à l'occasion de ce colloque, Monsieur Lucien Miron, du sport scolaire québécois, insistait sur l'importance d'une activité majeure au niveau provincial pour fournir aux participantes et participants l'opportunité de s'affirmer et se donner une identité.

En 1979, l'idée fut lancée partout dans les provinces Maritimes, (Nouveau-Brunswick, Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse). Des activités étaient organisées pour souligner le 375e anniversaire de l'Acadie. C'est à partir de ce fait, que Monsieur Jean-Luc Bélanger, suggéra alors d'organiser dans le cadre de ces fêtes, un grand ralliement sportif pour la jeunesse francophone.

Une rencontre fut organisée à l'Université de Moncton où l'idée a été discutée et approuvée par les  participants. Monsieur Donat Thériault fut nommé président de ce comité et les premiers Jeux de l'Acadie étaient prévus du 29 août au 1er septembre 1979.

Un total de 327 jeunes venants de six (6) différentes régions du Nouveau-Brunswick participèrent à la rencontre provinciale. Le succès de ces Jeux fut tellement imposant, que l'on décida de tenir les deuxièmes Jeux de l'Acadie en juin 1980 et d'inviter une délégation de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse.

Lors de la tenue des deuxièmes Jeux de l'Acadie à l'Université de Moncton, près de 600 athlètes ont participé à la rencontre, alors qu'environ 2 000 participants s'étaient inscrits aux éliminations régionales. L'année suivante, les Jeux ont dû être annulés suite au retrait des services volontaires des enseignantes et des enseignants du Nouveau-Brunswick.

Pour permettre aux communautés acadiennes de bénéficier de la tenue d'une telle manifestation, les Jeux de l'Acadie ont été décentralisés à compter de 1982. La municipalité de Tracadie-Sheila a reçu les troisièmes Jeux de l'Acadie à la fin juin.

Voici à la page suivante un tableau du nombre de participantes et participants aux Jeux de l'Acadie depuis 1979.

Tableau historique1er.JPG

 Tableau historique2e.JPG

 Tableau historique3e.JPG

 

FONCTIONNEMENT



La popularité exceptionnelle des Jeux de l'Acadie a rapidement obligé les bénévoles des premières heures à se doter d'un bureau permanent en 1981. Ce bureau permanent sert de soutient aux nombreux bénévoles qui oeuvrent avec l'organisation.

Avec la création de la Société des Jeux de l'Acadie en 1981, les objectifs ont été précisés et modifiés en 1988. Voici les OBJECTIFS qui datent d'octobre 1988 :

  • Promouvoir la participation à l'activité physique comme moyen de maintenir / améliorer sa santé physique et mentale;
  • Initier la jeunesse acadienne et francophone à la pratique de différentes disciplines sportives par l'entremise de compétitions, cliniques, ateliers de formation;
  • Organiser des manifestations sportives d'envergure, conférence, colloques, ateliers afin d'éduquer le public aux valeurs du sport comme moyen de formation;
  • Organiser un programme de formation pour le développement du leadership chez la jeunesse acadienne et francophone;
  • Améliorer la condition physique de la population en général;
  • Optimiser les chances des jeunes acadiens et francophones à poursuivre leur développement vers des réseaux de compétitions plus élevés tels que le sport inter-scolaire, communautaire, les Jeux de la francophonie canadienne, les Jeux du Canada, les sports universitaires, les championnats nationaux, etc.;
  • Organiser toute activité connexe pour atteindre les fins ci-dessus.

ENGAGEMENT BÉNÉVOLE

Pour calculer le nombre d'heures de bénévolat annuel, il faut considérer les 1 200 bénévoles des Comités organisateurs des Finales, les 400 des 8 Comités régionaux, les 1 600 des Comités organisateurs des huit Jeux régionaux, ceux et celles des Comités permanents et ad hoc de la Société des Jeux de l'Acadie ainsi que ceux et celles oeuvrant à sa gestion régulière des opérations. On estime que plus de 600 000 heures de bénévolat sont consacrées annuellement aux Jeux de l'Acadie.

L'engagement bénévole est la clé du succès qu'ont connu les Jeux de l'Acadie depuis leurs débuts en 1979.

Le bénévolat aux Jeux de l'Acadie se divise en plusieurs catégories. On y retrouve des spécialistes (administrateurs, des entraîneurs, des officiels, etc.), des généralistes (pour l'aménagement des terrains, la construction d'infrastructures, l'alimentation, etc.) et des bénévoles ponctuels (projets ou activités spéciales).

Comme on peut l'entendre dans la vidéo promotionnelle :

Les Jeux de l'Acadie, ce sont aussi les 3 500 bénévoles, gens de tout âge et de toute profession, qui se donnent la main pour être présents auprès de ces jeunes qui vivent intensément leur présent et cherchent à repousser les frontières de leur potentiel. Les Jeux de l'Acadie, ce sont toutes ces personnes bénévoles qui patiemment, pendant de long mois, assurent l'entraînement des athlètes, leur fournissent les techniques de base propres aux différentes disciplines sportives et les invitent à faire preuve de ténacité et d'exigence envers eux-même. Les Jeux de l'Acadie, ce sont ces milliers de bénévoles qui, tous les ans, dans huit régions acadiennes des Maritimes, assurent la planification et l'organisation des Jeux régionaux. Ce sont aussi d'autres bénévoles qui, pendant plus d'un an, préparent la Finale des Jeux de l'Acadie. L'arrivée de la flamme annonce le début de trois jours de compétition et le résultat de la contribution de milliers d'Acadiennes et d'Acadiens. Une véritable armée de bénévoles offrent leurs expertises gracieusement pour permettre la tenue d'une activité sportive, sociale et culturelle.

 

RÉSUMÉ DE L'HISTORIQUE



1979
  • 1ère Finale des Jeux de l'Acadie : 6 régions participantes (Chaleur, Kent, Madawaska-Victoria, Péninsule Acadienne, Restigouche et Sud-Est);
  • 6 disciplines au programme : volley-ball féminin, hand-ball masculin, balle-molle féminine, soccer masculin, badminton mixte et tennis mixte;
  • 327 participants à l'Université de Moncton, Moncton, N.-B.;
  • Chaleur termine première au classement général;
1980
  • 2e Finale des Jeux de l'Acadie : 6 régions participantes (Chaleur, Kent, Madawaska-Victoria, Péninsule Acadienne, Restigouche et Sud-Est);
  • 7 disciplines au programme (on ajoute l'athlétisme mixte aux disciplines de 1979);
  • 597 participants à l'Université de Moncton, Moncton, N.-B.;
  • Péninsule Acadienne termine première au classement général;
  • 2 007 participants aux éliminatoires régionales;
  • Invités : Équipe de balle-molle féminine de l'Île-du-Prince-Édouard et Équipe de volley-ball féminin de la Nouvelle-Ecosse;
1981
  • Les Jeux de l'Acadie sont annulés - retrait volontaire des enseignants;
  • Incorporation de la Société des Jeux de l'Acadie inc.;
  • Création d'un poste à la Direction générale: Robert Frenette;
  • Siège social à Petit-Rocher;
  • Première AGA à Tracadie;
  • Fonds de réserve établi grâce à la contribution de 2$ des athlètes;
  • Roger Arsenault - Premier président de la SJA;
1982
  • 3e Finale des Jeux de l'Acadie;
  • Premiers Jeux régionaux où 2 297 athlètes y prennent part;
  • La Beluette est la mascotte de la Finale;
  • Première diffusion de Radio-Canada Atlantique;
  • Première Finale à l'extérieur de Moncton, soit à Tracadie-Sheila, N.-B. : 675 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
1983
  • 4e Finale à Cap-Pelé, N.-B. où 707 athlètes y prennent part;
  • Acadie est la mascotte de la Finale;
  • Péninsule Acadienne termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 085 participants;
  • On abolit le drapeau des Jeux pour le remplacer par des étendards par discipline, geste qui n'est jamais concrétisé puisque la décision fut renversée l'année suivante;
  • Création du poste de secrétaire-comptable à temps plein (Arlette Ferron);
  • Sessions de planification dans chaque région pour élaborer un plan de développement de 5 ans;
1984
  • 5e Finale à Petit-Rocher, N.-B. où 752 athlètes y prennent part;
  • Rocco est la mascotte de la Finale;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 2 826 athlètes;
  • SJA se dote d'un plan de 5 ans incluant la présentation de Jeux d'hiver;
  • On réintègre le drapeau et la remise d'étendards pour chaque discipline;
  • Délégation invitée: France
1985
  • 6e Finale à Bouctouche, N.-B. : 937 athlètes;
  • Chedouc est la mascotte;
  • Ajout du volley-ball masculin et du cyclisme mixte;
  • Volet démonstratif : Gymnastique artistique;
  • Égalité en tête du classement général : Kent et Chaleur;
  • Jeux régionaux : 2 938 athlètes;
1986
  • 7e Finale à Lamèque, N.-B. : 901 athlètes;
  • On repousse l'idée de Jeux d'hiver;
  • Poitou est la mascotte;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 667 athlètes;
  • Course au flambeau entre Bouctouche et Lamèque;
  • Le Salon des athlètes est instauré pour la première fois;
  • Ajout de la Gymnastique artistique mixte 10 - 11 ans;
  • Prix de l'amitié Vachon est décerné pour la première fois à la délégation de l'Î.-P.-É.;
1987
  • 8e Finale à Memramcook, N.-B. : 940 athlètes;
  • Passe-Pierre est la mascotte;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 639 athlètes;
  • Loterie Des p'tits deux pour les Jeux est organisée;
1988
  • 9e Finale à Bathurst, N.-B. . . . sous la pluie!!! : 955 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général ;
  • Jeux régionaux : 3 755 athlètes;
  • Distribution d'un Guide d'opération;
  • Planification des activités du 10e anniversaire;
  • Présentation des cérémonies à l'extérieur... sous la pluie;
  • Prix de l'Amélioration de la Fédération des caisses populaires acadiennes est décerné pour la première fois à la délégation de la Péninsule Acadienne;
  • Embauche d'un directeur général adjoint à temps plein ;
1989
  • 10e Finale à Shippagan, N.-B. : 940 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 058 participants;
  • Publication d'un livre souvenir;
  • Budget de la Finale : 120 000$;
  • Création du programme Académie jeunesse;
  • Acajoux est la mascotte permanente;
  • Création du poste à la direction générale adjointe à la Société des Jeux de l'Acadie (Laurier Thériault);
1990
  • 11e Finale à Abram-Village et Wellington, Î.-P.-É. : 1 020 athlètes;
  • Première Finale présentée à l'extérieur du N.-B.;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Grève potentielle du traversier;
  • Création de la Fondation des Jeux de l'Acadie ;
  • Jeux régionaux : 3 601 participants;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: "goal ball";
1991
  • 12e Finale à Dalhousie, N.-B. : 961 athlètes;
  • Délégation de l'Ouest Canadien est invitée, d'où naîtront les Jeux de l'Ouest;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 970 participants;
1992
  • 13e Finale à Grand-Sault, N.-B. : 970 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Marie-Josée Allard participe aux Jeux Olympiques de Barcelone, Espagne au sein du Camp jeunesse olympique tandis que Lise Gautreau, ancienne athlète, participe en gymnastique;
  • Jeux régionaux : 3 810 participants;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: canoe;
1993
  • 14e Finale à Dieppe, N.-B. : 1 051 athlètes;
  • Délégation invitée : Carencro en Louisianne;
  • Kent termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 720 participants;
  • Sylvie Fréchette, olympienne, est l'invitée d'honneur;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: soccer féminin;
1994
  • 15e Finale à Caraquet, N.-B. : 982 athlètes;
  • Marc Albert, olympien, est l'invité d'honneur;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 866 participants;
  • Tournée de consultation;
1995
  • 16e Finale à Richibucto / St-Louis-de-Kent, N.-B. : 974 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Début de l'alternance dans les disciplines;
  • Prix de l'Esprit sportif par discipline décernés pour la première fois lors de la Finale;
  • Glenda Robichaud devient la première participante du programme Académie jeunesse à devenir Coordinatrice du programme;
  • Jeux régionaux : 3 464 participants;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: kayak;
1996
  • 17e Finale à Saint-Jean, N.-B. : 990 athlètes;
  • Utilisation d'installations des Jeux du Canada de 1975;
  • Mary-Elen O'Regan, participante du programme Académie jeunesse, participe aux Jeux Olympiques d'Atlanta au sein de l'équipe de mission tandis que Joël Bourgeois y participe en Athlétisme et que Brigitte Soucy y participe en Volley-ball;
  • Guy Duguay est le premier ancien athlète à devenir président de la Société des Jeux de l'Acadie;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 547 participants;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: nage synchronisée;
1997
  • 18e Finale à Edmundston, N.-B. : 1 118 athlètes;
  • Délégation internationale est invitée (Québec, Maine États-Unis, St-Pierre et Miquelon France);
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Monique Boudreau, participante du programme Académie jeunesse, prend part à l'Académie Olympique nationale;
  • Jeux régionaux : 3 862 participants;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: escalade;
1998
  • 19e Finale à Moncton, N.-B. : 1 069 athlètes pour la 3e fois (re. 1982);
  • Fin de l'alternance dans certaines disciplines sportives;
  • Nouvelle programmation sportive est annoncée pour 1999;
  • Participation de 3 anciens des Jeux de l'Acadie aux Jeux Olympiques d'Hiver de Nagano, soit Janice Branch, Laurier Thériault et Mylène Thériault;
  • Adoption d'une nouvelle image corporative de la SJA (nouveau logo);
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 466 participants;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: vélo de montagne;
1999
  • 20e Finale à Bathurst, N.-B. pour la 2e fois (re. 1988). . . et sous le soleil cette fois-ci ! ! ! : 1 056 athlètes;
  • Nouvelle programmation sportive stable en vigueur;
  • Stéphane Hachey est le premier ancien athlète des Jeux de l'Acadie et le premier participant du programme Académie jeunesse à devenir président d'un Comité organisateur d'une Finale des Jeux de l'Acadie;
  • Stéphane Hachey, participant du programme Académie jeunesse, prend part à l'Académie Olympique internationale à Athène, Grèce;
  • Sébastien A. Michaud est le premier participant du programme Académie jeunesse à devenir président de la Société des Jeux de l'Acadie;
  • Kathy Duval, participante du programme Académie jeunesse, prend part à l'Académie Olympique nationale;
  • Le Drapeau des Jeux prend une toute nouvelle signification : il est remis à la délégation ayant réussi les meilleurs résultats combinés au niveau de l'esprit sportif, de l'amitié, de l'amélioration et des disciplines sportives;
  • Annick Arsenault, participante au programme Académie jeunesse, est Chef de mission de la province du N.-B. aux premiers Jeux de la Francophonie canadienne de Memramcook, N.-B.;
  • Péninsule Acadienne termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 740 participants;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: tennis de table, peinture sur soie et sculpture;
  • Délégation invitée: Îles-de-la-Madelaine;
  • www.ceibathurst.com/jeuxacadie
2000
  • 21e Finale à Fredericton, N.-B. : 1 070 athlètes;
  • Création du Club des amis de la Fondation des Jeux de l'Acadie;
  • Création et vente des premiers Acajoux en peluche;
  • Plusieurs anciens et ancienne des Jeux de l'Acadie participent aux Jeux Olympiques de Sydney, Australie : au niveau sportif avec Vicky Bastarache en Balle-molle et Joël Bourgeois en Athlétisme et au niveau bénévolat avec Laurier Thériault (ancien directeur général de la SJA) comme responsable du transport de la délégation canadienne et Ron Akerley (responsable du secteur Promotion et publicité au COFJA 2000) comme responsable des communications avec l'équipe canadienne;
  • Jeux régionaux : 3738 participants;
  • Kent termine première au classement général;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: "Ultimate frisbee";
  • Première fois que les athlètes couchent sur des lits (de la Défense nationale);
  • Joël Bourgeois, olympien, est l'invité d'honneur;
  • Délégation invitée: Terre-Neuve-et-Labrador
2001
  • 22e Finale à Abram-Village et Wellington, Î.-P.-É. pour la 2e fois (re. 1990) : 1047 athlètes;
  • Première fois que les athlètes hébergent dans un Village sous des tentes de la Défense nationale;
  • Madawaska-Victoria termine première au classement général. Elle remporte également le Prix de l'amélioration pour une deuxième année consécutive;
  • Jeux régionaux: 4065 participants;
  • Volet compétitif, éducatif ou spécial: intégration des personnes à besoins spéciaux;
  • Délégation invitée: Terre-Neuve-et-Labrador;
2002
  • 23e Finale à Dieppe, N.-B. pour la 2e fois (re. 1993) : 1111 athlètes;
  • Marc LeBlanc, président du COFJA 2002, a déjà également été Directeur général de la Société des Jeux de l'Acadie (SJA), Président de la SJA et Président de la Fondation des Jeux de l'Acadie;
  • Création du Carrefour des anciens et amis des Jeux de l'Acadie;
  • Volet éducatif : cyclisme sur piste au magnifique Vélodrome Caisse Populaire Dieppe;
  • Délégations invitées : Terre-Neuve-et-Labrador et Dieppe, France;
  • Jeux régionaux : 3985 participants;
  • Stéphane Hachey, ancien athlète des Jeux de l'Acadie et participant au programme Académie jeunesse, prend part aux Jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake City, États-Unis, en tant que membre de l'équipe de mission canadienne;
  • Éric Larocque, participant au programme Académie jeunesse, est Chef de mission de la province du N.-B. aux Jeux de la Francophonie canadienne de Rivière-du-Loup, Québec;
  • Tournée de consultation sur le développement sportif dans les huit régions de la SJA;
  • Sud-Est termine premier au classement général;
2003
  • 24e Finale à Shediac, N.-B. : 1 087 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Volet éducatif : volley-ball sur plage;
  • Délégation invitée : Saint-Pierre-et-Miquelon, France;
  • Jeux régionaux :  3745 participants;     
  • Le Carrefour des anciens et amis des Jeux de l'Acadie (qui a remplacé le Salon du protocole) se nomme maintenant le Salon des amis des Jeux de l'Acadie;
  • Lancement des activités commémoratives du 25e anniversaire des Jeux de l'Acadie à l'AGA d'octobre;
  • Lancement de la campagne majeure de financement de la Fondation des Jeux de l'Acadie en novembre avec pour objectif : 750 000 $;
  • Annick Arsenault est la première participante du programme Académie jeunesse à devenir présidente de la Société des Jeux de l'Acadie;
2004
  • 25e Finale à Balmoral, Charlo et Eel River Crossing, N.-B.: 1 016 athlètes;
  • Madawaska-Victoria termine première au classement général;
  • Cérémonies à l'extérieur;
  • Jeux régionaux : 3 810 participants;
  • Stéphane Hachey, ancien athlète des Jeux de l'Acadie et participant au programme Académie jeunesse, prend part aux Jeux Olympiques d'été d'Athène, Grèce, en tant que membre de l'équipe de mission canadienne;
  • 15e anniversaire du programme Académie jeunesse - Table ronde regroupant les anciens du programme;
  • Clôture de la campagne majeure de financement de la Fondation des Jeux de l'Acadie;
  • Fin des activités commémoratives du 25e anniversaire des Jeux de l'Acadie à l'AGA d'octobre;
  • Création du poste de secrétaire-réceptionniste de la SJA et de la FJA (Mylène Lagacé);
2005
  • 26e Finale à Beresford, N.-B. : 1 076 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Volet éducatif: lutte olympique;
  • Délégation invitée : Territoires-du-Nord-Ouest
  • Cérémonies à l'extérieur;
  • Jeux régionaux : 3 534 participants;
  • Adoption d'une Politique de commandite commune à la SJA et au COFJA (mise en œuvre pour la Finale 2006);
  • Stéphane Hachey, ancien athlète des Jeux de l'Acadie et participant au programme Académie jeunesse, prend part aux Jeux du Canada à Régina, en tant que membre de l'équipe de mission du Nouveau-Brunswick;
  • Denise Ouellet, coordinatrice au programme Académie jeunesse, prend part aux Jeux du Canada d'été à Régina, en tant que gérante du programme national des artistes pour l'équipe du Nouveau-Brunswick;
2006
  • 27e Finale à Campbellton, N.-B. : 1 037 athlètes;
  • Chaleur termine première au classement général;
  • Volet éducatif : Tae Kwon Do;
  • Délégation invitée : Terre-Neuve-et-Labrador;
  • Jeux régionaux : 3 577 participants;
  • Le Drapeau des Jeux sera remis à la délégation ayant obtenu le meilleur pointage au niveau des disciplines sportives, comme avant 1999;
  • Stéphane Hachey, ancien athlète des Jeux de l'Acadie et participant au programme Académie jeunesse, prend part aux Jeux Olympiques d'été d'Athène, Grèce, en tant que membre de l'équipe de mission canadienne ;
  • Remise de médailles (i.e. or, argent et bronze) pour la première fois à une Finale des Jeux de l'Acadie;
  • Présence pour la 1ère fois aux Jeux de l'Acadie du Premier ministre du Canada (re. Cérémonie d'ouverture), soit l'honorable Stephen Harper;
2007
  • 28e Finale à Tracadie-Sheila, N.-B. pour la 2e fois (re. 1982) : 1 029 athlètes;
  • Chaleur termine première au classement général;
  • Volet éducatif : Golf;
  • Délégation invitée : Terre-Neuve-et-Labrador;
  • Jeux régionaux : 3 524 participants;
  • Les Productions COJAK de Tracadie-Sheila tournent des images de cette Finale pour un documentaire sur les Jeux de l'Acadie appelé « Plus que des Jeux »;
2008
  • 29e Finale à Halifax, N.-É. : 1008 athlètes;
  • La Nouvelle-Écosse accueille une Finale des Jeux de l'Acadie pour la première fois;
  • Terre-Neuve-et-Labrador participe pour la première fois à une Finale des Jeux de l'Acadie en tant que délégation officielle avec 34 participants dont 23 athlètes en mini hand-ball mixte, badminton mixte et athlétisme mixte;
  • Les inscriptions des participants à la Finale des Jeux de l'Acadie se font par internet pour la première fois (inscription informatisée);
  • Chaleur termine première au classement général;
  • Jeux régionaux : 3 015 participants;
  • Les quelque 1292 participants à cette Finale se rendent à Grand-Pré dans le cadre d'un volet spécial organisé comme soirée socioculturelle;
  • www.jeux2008halifax.ca
2009
  • 30e Finale à Petit-Rocher, N.-B. pour la 2e fois (re. 1984) : 1 061 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Délégation invitée : Orléans, Ontario;
  • Jeux régionaux : 3 039 participants;
  • Cérémonies officielles à l'extérieur pour la 5e fois (1988, 2004, 2005, 2007);
  • www.jeuxdelacadie.org/2009
2010
  • 31e Finale à Saint-Jean, N.-B. pour la 2e fois du 30 juin au 4 juillet (re. 1996) : 1 043  athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Volet éducatif : planche à roulettes;
  • Jeux régionaux : 3 391 participants;
  • Frais d'admission aux cérémonies pour la première fois;
  • www.jeuxdelacadie.org/2010
2011
  • 32e Finale à Edmundston, N.-B. pour la 2e fois du 29 juin au 3 juillet (re. 1997) : 1 014 athlètes;
  • Sud-Est termine première au classement général;
  • Volet éducatif : ultimate frisbee;
  • Jeux régionaux : 3048 participants;
  • www.jeuxdelacadie.org/2011
2012
  • 33e Finale à Argyle, Nouvelle-Écosse
  • Deuxième fois en Nouvelle-Écosse
  • Volet éducatif: golf
2013
  • 34e Finale à Richibucto et Saint-Louis-de-Kent pour la 2e fois du 26 au 30 juillet 2013 (re.1998):
  • Volet éducatif: canoe-kayak

1 Les membres de ce comité étaient Donat Thériault, Daniel O'Carroll, Thérèse Saulnier, Roger Arsenault et Jean-Guy Vienneau.

2 Égalité au niveau du nombre de participants et égalité d'accès aux bénévoles.

Partenaire  PRÉSENTATEUR
Partenaire  MAJEUR
Partenaire  MAJEUR
Partenaire  "OR"
Partenaire  "OR"
Partenaire  "OR"
Partenaire  "ARGENT"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "BRONZE"
Partenaire  "OR"
Partenaire  "OR"
Partenaire  GOUVERNEMENTAL
Partenaire  GOUVERNEMENTAL
Partenaire  GOUVERNEMENTAL
Partenaire  GOUVERNEMENTAL
Partenaire  MAJEUR
Partenaire  "OR"
Partenaire  MAJEUR
Partenaire  "OR"
Partenaire  "ARGENT"